Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Texte libre

 
 
 
pour en savoir plus 
 je vous convie à visiter le blog de mon ami
 

Articles Récents

26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 22:01
 
 
Bien que la Mongolie soit un pays d'élevage, sa ressource essentielle, les mongols mangent très peu de viande;ils la font sécher pour qu'elle se conserve toute l'année car ils n'ont ni réfrigérateur ni congélateur. Ils se contentent de produits laitiers.
Les bêtes sont tuées en novembre alors que la température extérieure avoisine les - 25 degrés. Les carcasses sont congelées aisément puis confiées à des acheteurs qui les acheminent vers la capitales pour être vendues principalement aux voisins russes.
 
Nos repas, par ailleurs excellents grâce au talent de notre charmante cuisinière Moogy, manquaient de viande.
Nous décidons donc de prendre les choses en main; lors dune visite chez un éleveur, nous discutons l'achat d'un mouton, plus très jeune car il n'est pas question de tuer les agneaux.
           nous avons trouvé la bête; la mise à mort a lieu à l'abri d'une tente; un ovoo sacré se trouvant à proximité de notre campement situé au bord d'un lac.
 
          le sang ne doit pas couler et le mouton est sacrifié par sectionnement de l'artère aorte; ainsi, le sang restera dans la cage thoracique. Peau, coeur et poumons sont restitués au vendeur par tradition.
 
         les boyaux sont abondamment rincés avant d'être remplis de sang; un excellent boudin se prépare sous le contrôle de Moogy, notre cuisinière.
 
          le remplissage des boyaux necessite beaucoup d'application; Caroline participe avec talent.
 
Pendant ce temps , notre chauffeur Bat prépare la suite; la cuisson se fera à la mongole dans un grand chaudron.
Au préalable, il faut faire chauffer des pierres à blanc dans le feu;
ensuite on remplit le chaudron, une couche de pierres très chaudes, une couche de viande et ainsi de suite, avec des légumes et quelques épices.
 
 
la cuisson dure 30 mn. Après avoir retiré les pierres et égoutté la viande, nous passons à table pour déguster ce mechoui quelque peu original.
A dire vrai, le bouillon est exquis mais la viande, très dure et forte en goût, ce qui est normal, vu l'âge du mouton; heureusement qu'il reste le boudin, l'andouillette et les gigots qui agrémenteront nos repas pendant plusieurs jours.
 
Je conseille cette recette à tous les lecteurs.............mais avec de l'agneau.
 
 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dany. 21/08/2015 16:48

l'été est encore bien présent, c'est une journée canicule.........
bon vendredi

dany. 20/08/2015 16:16

retour après une matinée chargée, et toujours soleil et grosses chaleurs.........
bonne journée de jeudi

Sofie 30/08/2011 15:58



Bon appétit!!!


et bonne soirée



mel-and-tof 28/08/2011 21:26



Bonjour mes amis  


 Toutes mes excuses
,un petit copier coller , je rentre de la mer (quelques bons clichés) et je ne voudrais pas oublier aucun de vous mes amis ,je commenterai vos articles demain ,merci de votre commentaire qui m’a
fait beaucoup de bien  


Je vous souhaite une bonne  soirée  


Gros bisous  


Méline



Shama 28/08/2011 13:57



Sacré méchoui!


Bon dimanche sous le soleil


Bisous