Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Texte libre

 
 
 
pour en savoir plus 
 je vous convie à visiter le blog de mon ami
 

Articles Récents

2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 22:43

 

tibet 05 372

 

Vue générale du monastère de Drepung à quelques km de Lhasa, la cpitale du Tibet;

adossé à la montagne à 8 km de Lhasa, ce monastère est le plus grand complexe monastique du Tibet; siège de la secte des bonnets jaunes jusqu'à la construction du Potala par lme 5ème Dalaï lama, il a été fondé au début du 15ème siècle. 

Se développant rapidement car à l'aide de riches familles de l'époque, il est rapidement devenu le centre du pouvoir politique du Tibet avant d'être détruit puis reconstruit à 3 reprises.

 

tibet 05 374 drepung

l'entrée principale du monastère avec les tangkhas noirs et blancs en laine de yak;

l'entrée, décorée de peintures bouddhiques rouges et or, est magnifique;

tibet 05 363

 

le grand temple de l'assemblée aussi appelé Tchomchen, 2000 m2 et 200 statues;

l'immense cour intérieure avec le grand escalier en 3 parties, entrée à gauche, sortie à droite et au centre, les marches réservées au Dalaï Lama; 

cet escalier mène aux salles de prière et aux bureaux des différents Dalaï lamas qui se sont succédés.

Ce monastère avait été plus ou moins protégé des destructions chinoises, les "bonets jaunes" étant considérés comme des factions conservatrices pro chinoises sous la tutelle du Panchem Lama.

Toutefois, en octobre 2005, quelques jours après notre visite, une repression sanglante a conduit à l'arrestation de plus de 200 moines, battus et sauvagement torturés avant d'être exclus du temple qui a été isolé (entrées et sorties interdites, rdio et télé suprimées).

Libéralisme et tolérance ont leurs limites en matière de pratique religieuse bouddhiste chez les chinois.

Depuis, dans la plupart des monastères, les moines sont devenus fonctionnaires du gouvernement chargés de récolter un maximum d'argent de la part des visiteurs, touristes chinois ou étrangers; tout est devenu payant, les photos, les vidéos, la visite des certaines salles, les plus interessantes bien entendu, le capitalisme sauvage dans toute sa splendeur.

Le nouveau train qui circule entre Pékin et Lhasa 2 fois par jour ramène tous ls jours plusieurs centaines de touristes chinois, une manière bien plus efficace de lutter contre les velléïtés d'indépendance du Tibet que la révolte de quelques moines très âgés avec en plus un gros avantage, pas besoin de les surveiller contrairement aux touristes étrangers jugés dangereux par le régime.

Il devient de plus en plus difficile d'aller visiter le Tibet depuis l'occident, les circuits sont souvent annulés au dernier moment pour des motifs futils.


Partager cet article

Repost 0
Published by Yvon - dans Tibet
commenter cet article

commentaires

dany. 13/07/2015 09:00

les matinées sont très fraiches, mais ensuite nous avons de belles journées ensoleillées,........
bon début de semaine

gigi 09/10/2011 19:56



Bonsoir Yvon, merci pour ce très beau reportage. A une certaine époque, ma quête m'avait amenée à lire les livres de Rampa, et je trouvais le Tibet fascinant. Gros bisous.  Ginette



Amal bidawiya 06/10/2011 17:52



Bonne soirée


Merci pour ce partage


bizo


Amalbidawiya.over-blog.com



did 05/10/2011 20:29



Merci de nous faire découvrir ces pays lointains au travers de superbes photos


Félicitations pour le travail


à bientôt



fandebzh.over-blog.com 04/10/2011 23:49



Bonsoir, belles photos, commentaire édifiant. Tout cela, l'occident le sait déjà hélas, et que faire sinon constater la lente disparition de la culture tibétaine, de ses traditions.


Cathy