Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte libre

Texte libre

 
 
 
pour en savoir plus 
 je vous convie à visiter le blog de mon ami
 

Articles Récents

12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 22:30
Après trois semaines de camping sauvage à travers la Mongolie, sous la tente, dans la nuit froide (entre -2 et +2) et le vent, au bord des lacs de montagne ou des rivières, après s'être lavés, enfin débarbouillés, tous les soirs vers 17 h juste avant le coucher du soleil dans une eau proche de 5 degrés, nous avons passé notre dernière nuit mongol dans un palace à une demi heure de la capitale.
 
 
L'hotel Mongolia, un palace situé à 20 km d'Ulaan Baatar a été construit conjointement par les mongols et les allemands sur le modèle d'un temple bouddhiste dans une vallée au bord de la rivière Tuul.
 
 au fond se trouve le restaurant panoramique et de part et d'autre de l'allée, des petits temples comportant chacun 4 chambres grad confort.
 
Il existe aussi quelques yourtes pour les amateurs de traditionnel mais avec le confort en plus tout de même.
 
 
Le plan de cet hotel ressemble beaucoup à la Cité Interdite de Pékin.
 
Un grand mur d'enceinte d'une hauteur de 4m entoure cet ensemble avec 10 tours transformées en suites VIP.
40 chambres qui se divisent en 16 habitations traditionnelles (yourtes) (tarif 80$ la nuit) et 24 à raison de 4 par temple (tarif: 120 $ la nuit) .
 
  le plan du site
 
Ce court séjour a été apprécié à sa juste valeur par tous les participants, quelques heures avant d'entreprendre le long voyage de retour.
 
 
Repost 0
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 22:04
211-une-rang--e-de-stupas-dans-un-temple-bouddhiste.jpg
la caractéristique des stupas, c'est qu'ils renferment en général les restes de religieux bouddhistes, ce sont des tombeaux. Les formes varient selon les pays, Népal, Inde, Mongolie;

175 stupa de Bodhnath, le plus grand du Népal
à titre d'exemple, voici un stupa népalais à Kathmandu
Repost 0
Published by Yvon le globe-trotter - dans Histoire
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 22:00
 
 
Dans un grand temple d'Ulan Bataar, tous les mongols, jeunes ou plus anciens, viennent prier quotidiennement en faisant tourner les moulins à prière, toujours dans le sens des aiguilles d'une montre.
L'indépendance accordée à cette république par le grand frère, l'ex URSS, a permis à ces gens, nomades pour la plupart, de retrouver les chemins de la foi.
Trois générations se suivent et viennent prier, ce qui leur avait été interdit pendant de très longues années mais comme le montre la photo, le plus jeune a déjà abandonné la tenue traditionnelle.


 
Repost 0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 22:15
071-superbe-petit-temple.jpg
 
078-un-autre-temple.jpg

deux superbes petits temples qui ont retrouvé leurs moines chassés par les soviétiques

079-joli-fronton.jpg

un joli fronton
Repost 0
Published by Yvon - dans Histoire
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 22:01
undefinedd

 les grands immeubles  construits pendant l'occupation soviétique ont remplacé les yourtes chères aux nomades; on retrouve à présent ces habitations traditionnelles à la périphérie; ce sont principalement les pauvres, les sans emploi, les déshérités ou les jeunes refusant la vie nomade qui les occupent. Les barrières servent de coupe vent, une nécessité en Mongolie.

Repost 0
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 22:00
   
   
 
  
 La ville moderne de Karakorum; les constructions sont d'inspiration stalinienne, de grands bâtiments
en béton et quelques petits maisonnettes ou yourtes
protégées par des murs en planche destinées à couper le vent.
 065 karakorum, le plus ancien site bouddhiste de Mongolie,
l'entrée du plus ancien site bouddhiste du pays
 A la mort de son père Gingghis Khan en 1227 , son fils Ögödei qui lui succède décide, en 1245,  de créer une capitale pour ce pays que son père vient d'unifier; il n'était pas évident de faire cohabiter toutes ces tribus nomades et malgré sa cruauté légendaire, une telle réussite lui a permis de marquer à jamais l'histoire de ce pays.
Cette capitale n'aura qu'unne courte existence car elle sera trasférée à Pékin dès 1260.  

 
 
 
   
  La rivière Orghon qui serpente au fond de la vallée.
 
  Ses fréquentes crues au printemps fertilise   abondamment les terres
 
              
     
 
Karakorum, cette capitale, créée de toutes pièces au milieu de grandes plainesfertiles, dans la vallée de l'Orghon, est reliée à Ulaan Baatar par une route goudronnée.
De nombreux temples aujourd'hui détruits permettaient aux philosophes de toutes les religions de s'y recueillir.


Ce site est à présent un lieu de pélérinage pour les nomades qui viennent prier dans le monastère d'Erdeni Zuu, construit en 1586 et dédié au lamaïsme jaune.
 
  
 
Un long mur d'enceinte délimite ce site très vénéré qui avait été transformé en musée par les soviétiques.
094 tortue ovoo, symbole de longévité chez les bouddhist
 une des tortues, qui sert aussi d'ovoo au niveau de la porte Est dirigée vers la Chine           
091-bis-ovoo-en-forme-de-phall--au-dessus-de-karakorum-c436.jpg
le phallus sacré symbole de fertilité
 
 
les 4 tortues, symbole de longévité chez les bouddhistes, déterminent les limites de l'ancienne capitale aux 4 points cardinaux.
 
 
 
   Comme à U.B., des camps de yourtes se construisent à la périphérie de Karakorum, destinés à loger les habitants aux revenus modestes.
Elles sont protégées du vent violent qui souffle en permanence dans la plaine par des clôtures en bois.
 
 
 
 
Repost 0
Published by Yves - dans Histoire
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 23:00
 
 
La Mongolie en quelques mots
 
Vaste pays entre Chine et Russie, faite de montagnes, de lacs et de vastes plaines désertiques, la mongolie est trois fois plus grande que la France pour une population de 3 millions d'habitants dont plus d'un tiers vivent à présent dans la capitale, Ulaan Baatar.
 
Avec l'électricité qui arrive à présent partout, la télévision par satellite et les radios cassettes ont gagné les villages les plus reculés; toutes les yourtes sont équipées de paraboles et de panneaux solaires.
 
 
Les ados résistent difficilement au mirage de l'américanisation et du modernisme qu'incarne la vie à Ulaan Baatar où se trouvent aussi les écoles supérieures, les université, mais surtout l'espoir de trouver un travail et d'échaper ainsi aux traditions ancestrales, à l'élevage qui périclite depuis que ce pays a rompu partiellement ses liens économiques avec son grand voisin.
Mais l'absence de ressources minières conséquententes et l'absence de plan d'industrialisation ne permet pas aux jeunes de trouver des emplois.
Tpous n'ont qu'un rêve, partir s'établir aux Etats Unis, y rejoindre un frère ou un cousin voire le père. 
Repost 0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 23:00
 
 
Contraste entre les générations, l'ancien passe devant une pub pour night club-discothèque;
la vie dans ce pays reste paradoxale entre une jeunesse élevée devant la télé qui baigne dans la culture anglo saxonne et rêve de partir vivre aux Etats Unis plutôt que de survivre sans travail dans les bidonvilles de la capitale et les parents nomades qui ont perdu leur emploi au départ des russes et ne vivent que grace à l'élevage au rendement très faible.
Un tiers de la population vit à Ullan Baatar, la capitale  souvent des aides dispensées par les ONG.
 
 
  
Repost 0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 23:00
 
 
la place principale d'Ulan Bataar immense et bien conçue pour les grandes parades militaires chères aux soviétiques  et devenue le lieu de promenade préféré des citadins le dimanche;on y trouve des photographes publics, les appareils numériques arrivent à peine, des téléphones publics, les portables commencent à envahir la capitale, des manèges pour enfants....
 
Repost 0
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 22:00
 
 
une jeune et charmante écolière
 
venez visiter mopn blog photos  ICI
Repost 0